jeudi 29 novembre 2012

Ce soir je dors avec Ebène


Histoire de famille
par Jocelyne*

Ce soir, je dors avec Ebène
Lorsque des obligations retiennent la maîtresse* d'Ebène*, elle me confie la garde de cette adorable petite chatte, à qui il est parfois arrivé d'attaquer mon canapé en cuir, dessus, dessous, et sur les côtés, sans que je songe seulement à lui adresser la moindre remontrance. 
Or  Ebène n'aime guère passer la nuit en solitaire; elle me rejoint dans mon lit en choisissant d'emblée si possible la place la plus centrale. Je me tasse à côté et assiste à une séance de toilettage sommaire : Ma minette lève à la verticale une patte arrière et lèche consciencieusement l'intérieur de la cuisse. Encore quelques coups de langue râpeuse aux endroits stratégiques et elle s'installe : Nunc est dormiendum. Et me voilà toute attendrie de sentir une boule de fourrure chaude et douce qui s'appuie de façon ferme et délibérée contre ma jambe gauche. Très vite elle dort à poings fermés -voilà une expression qui ne convient pas à un chat qui n'a point de poings, disons plutôt à griffes rentrées-. Quant à moi un grand sentiment de paix m'envahit, et je m'endors aussi;
Mais les êtres humains vivants changent de position plusieurs fois au cours d'une nuit pour que leurs membres ne s'engourdissent pas. Un peu plus tard je reprends conscience toujours allongée sur le dos mais avec grande envie de me coucher sur le côté gauche, voire en chien de fusil -mais que fait ce chien dans une histoire de chat ?
- Pas question de déranger l'animal qui dort toujours à griffes rentrées (ça signifie à poings fermés, je l'ai déjà dit tout-à-l'heure). Je m'efforce donc de bouger un peu ma jambe droite, millimètre par millimètre, tout en gardant la gauche parfaitement immobile. Puis comme mon genou gauche commence à être en proie à une douleur lancinante, je le déplie à grand peine. En fin de compte je me lève pour dérouiller mes articulations raidies, non sans avoir au préalable construit autour d'Ebène endormie un petit nid en couverture polaire. Elle n'a rien senti, je peux me recoucher et dormir avec des guiboles un peu plus autonomes...
6 heures du matin, c'est notre heure à toutes les deux et nous nous réveillons ensemble. Miaou, bonjour, ronron, café, croquettes, ronron, c'est quand même chouette la vie !
Jocelyne.

Ebène

*Jocelyne : Mamie de la tribu
*Maitresse d'Ebène : Frédé, soeur de la maîtresse d'Opale et Sonye.
*Ebène : soeur (même portée) d'Opale 

vendredi 23 novembre 2012

vendredi 16 novembre 2012

dimanche 11 novembre 2012

Coussin improvisé



La capuche détachée de mon manteau, et posée sur le bureau est devenue aussitôt un coussin pour chat.

mercredi 7 novembre 2012

mardi 6 novembre 2012

L'effet Chats-Pitres



Lorsque Sonye suit la voix des Chats-Pitres, après la lecture  des rituels du soir  l'effet est radical.

dimanche 4 novembre 2012

samedi 3 novembre 2012

vendredi 2 novembre 2012

Jeux de chats...


Sonye : "Opale, qu'est ce que tu regardes?"

Opale : ?
Sonye : "regarde par ici"

yes!
Jeux de chats...

Google+ Badge